.

.

Lundi 27 Février 2017 --- : Suivez nous sur twitter: @zoomtchad. Tchad : Aprés leur expulsion du Soudan, les anciens chefs de la rébellion tchadienne ont quasiment disparu de la scéne politique.Mahamat Nouri est bloqué en France, Timane Erdimi est bloqué au Qatar dans un hotel. Et voilà qu'on apprend que Tom Erdimi qui était installé aux USA, a quitté sa planque américaine pour aller au Darfour où il séjourne depuis 2 mois pour relancer la Rébellion. L'interdiction du port de la burqua par le gouvernement DEBY est répétée en longueur de journées par les médias occidentaux ,particulièrement français, RFI, TV5 et autres. Les magazines féminins s'y sont mis d'ailleurs ,il faut signaler que pour certains journaux, l'info c'était l'interdiction de la burqua et non pas les attentats à la bombe et les victimes, en général totalement ignorés. C'est dire que le port de la burqua même dans nos pays dérangent les occidentaux .Ils y voient la progression de l'Islam dans le monde. SENEGAL-CAE : Depuis plusieurs semaines, c’est la valse des mandats d'arrêt, convocations et autres : Koni Allafouza Worimi, l’actuel sous préfet de Kalaït, Nodjigoto Haunan et Goukouni Weddeye. La convocation d’abord à Ndjamena puis à Dakar adressée à Goukouni Weddeye a dû faire trembler beaucoup de personnes. Où sont-ils ceux qui ont fait éxecuter les prisonniers des Fant ? Où sont-ils ceux qui ont cautionné politiquement, contribué militairement à détruire leur pays pour le compte de la Libye ? Où sont –ils ceux qui ont dénoncé auprès des forces d’occupation libyennes des pères de familles tchadiens dont le seul tort étaient d’etre taxés de pro-habré lesquels furent arrachés à leurs familles, torturés et éxecutés ? Beaucoup d’entre eux sont à Paris, au Tchad, tranquilles ? Pour combien de temps ? Senegal: Aminata TOURE n'est plus PM du Sénégal , battue à plate couture jusque dans son bureau de vote, elle est obligée de rendre le tablier. Un an pile poil aprés avoir lancé l'enlevèment du Président HH , elle est out du gouvernement, ratatinée, humilée etvoit sa carrière politique terminée.Tchad: Boko Haram menace le pouvoir de Deby par une video .Tchad: PADARE ,bientôt devant la haute cour de justice ? On peut le penser car ce matin, l'assemblée nationale a crée une commission pour préparer la mise en accusation de PADARE , vote sur 110 députés, 105 ont voté oui , 5 se sont abstenus. Tchad-Senegal:Arrivée à 18h de Macky SALL a Ndjamena pour une visite d'amitié et de coopération comme l'a annonce la teletchad . Bizarrement cette visite du president senegalais coincide avec la presence au Tchad des magistrats des CAE et encore plus bizarrement la présidence sengalaise n' a pas mentionné cette visite d'amitié au Tchad. Encore plus bizarrement,Macky et Deby se sont vus à Paris, qu'elle est l'urgence qui justifie le bricolage d.une visite incognito. Tchad:,nous avons reçu des mails dont les auteurs ont tenu à préciser que la nomination de Haoua Acyl comme ministre ne doit rien à HINDA, bien au contraire, celle ci les a toujours ignorés.C'est Idriss DEBY qui a designe HAOUA ACYL comme ministre ,c'est la stricte verité. HInda est lâ où ,elle est ,depuis bientot 10"ans et elle a mis ses propres freres ,soeurs et tantes, dans des postes juteux .qui un jour ,a entendu parler de ses liens avec la famille de Feu Acyl Ahmat. Personne, sa jalousie est connue de tous ,ont ils souligné, et donc ,cette nomination est le fait du sultan Deby, soi meme. Rectificatif publié, on attend la reaction de l.autre camp. Fin de la morosité,en conseil de ministre , ambiance assurée. MINUSMA: 2 soldats tchadiens sont morts à Tessalit. Toujours exposés dans l'enfer du Nord Mali, seuls sans meme les fils du pays malgré la liberation annoncée en grande pompe . Seuls ,affamés et sans solde , ils se sont révoltés esperant voir la situation changée, mais rien n'y fit , l.enfer continue.Histoires d.hommes consideres par Deby comme de la chair à canon , jusqu.à quand?Remaniement ministeriel, le partage du gâteau se poursuit entre la famille des Itno et celle de Hinda. Haoua Acyl,fille du défunt Acyl Ahmat,cousine directe de Hinda ainsi que Mme Mariam Mahamat Nour, plusieurs fois, ministre auparavant mais aussi présentée comme la tante de Hinda font leur entrée au gouvernement. Parions qu'il y aura des machakils à la pelle quand on sait ce que l'on sait. Daoussa Deby , ancien ambassadeur du Tchad en Libye et frère d'Idriss Deby, est aussi, pour la première fois, nommé ministre. Dossier spécial et analyse dans quelques jours. Idriss Deby au Mali a fait un discours pompeux qui a fait sourire plus d'un, en comparant la situation vecue par le Mali à celle du Tchad avec l'attaque des rebelles en 2006 et 2008; il a degagé la responsabilite de son gouvernement de l'affaire du non paiement des salaires des militaires tchadiens à Kidal, en disant que c'etaient les NU. Des sources des NU ont fait remarqué que c'est du n'importe quoi, les salaires et les primes et autres avantages sont versés à l'Etat tchadien qui se charge de payer les salaires de ses militaires et c'est valable pour tous. Regardez en une seule lecture la vidéo sur l'interview de Mme Fatimé Raymonne Habré. Tchad : Le Parlement se voit privé de la possibilité de donner ou non son accord pour l'envoi de l'armée Tchadienne pour une intervention extérieure! Par une loi, désormais, les députés tchadiens seront tout simplement informés par le gouvernement. Nouveau tour de vis du regime. Devant les demandes formulées par les visiteurs anglophones d'une version anglaise de nos dossiers, bientôt la plupart d'entre eux seront traduits en Anglais. Affaire Habre: Saisine de la cour de justice de la CEDEAO par la defense du président HH; les chambres africaines, le rôle de Deby à la fois enquêteur, procureur,et juge au débat,la justice françafricaine à la sauce gombo sur la sellette. Devant les preuves de son enrôlement par l'Etat du Senegal, le prof - avocat avoue ce matin qu il etait bel et bien implique pour le compte du Sénégal dans l'affaire Habre ! Il fallait le dire plus tôt, et surtout informez les lecteurs en toute honnêteté ! Fusillade à l'intérieur du palais présidentiel ce soir. Il y a plusieurs blessés et morts dont un Général. Arrestations tous azimuts. La situation est très confuse à Ndjaména. --- Suivez nous sur Twitter @zoomtchad. Tchad: Deby continue son délire ,hier en recevant le president de la commission de la Cedeao , il a réaffirme son exigence de vouloir le commandement de la force des NU pour le Mali. Dossier complet dans quelques jours': le Tchad ne peut pas avoir le commandement car aucun des "generaux" de l'armee de Deby n'a la capacite de diriger une force de plus de 11000 militaires avec la mission qui lui est assignee et les enjeux politiques et géostratégiques qui s'y greffent. Un autre plantage en vue. C'est exactement ,comme la pretention de Moussa Faki d'etre Secrétaire General de l'OCI. Un délire fou, semer la terreur au Tchad,piller les revenus pétroliers,leur a fait croire qu'ils sont quelque chose hors du Tchad .-Mali: Deby a demandé le commandement de la force des NU pour le Mali qui va bientot etre constituée! Devant les réticences des NU, il s'est énervé et a menacé de retirer tout le contingent tchadien. . .. A suivre donc. ---




IDRISS DEBY ET SES PARRAINS LIBYENS ET FRANÇAIS


Conserver le pouvoir pendant 20 ans a un secret. Il le dit souvent à ses proches parents : « On peut faire ce qu’on veut, l’essentiel est d’obéir aux ordres de la Libye et de la France. » Soumission et obéissance aux parrains, hier, aujourd’hui et demain. L’arabisation au forceps est financée par la Libye. La cession des milliers d’hectares de terres arables au franc symbolique à la même Libye prouve que le schéma de transformation avant fusion est bien en marche. Quant à la France, il suffit de relire le dossier sur les intérêts français au Tchad (rubrique zoom sur) pour savoir que ses intérêts sont énormes. Idriss Deby en bon soldat rend de multiples services, par exemple, récemment encore le bombardement des rebelles centrafricains, à Birao ,défendant ainsi les intérêts français dans ce pays, etc…


L’argent du pays est à lui, il en dispose comme il veut, l’arme de la corruption est largement utilisée, tous ses conseillers sont effarés de voir les mallettes distribuées à des officiels français, hommes politiques et militaires, histoire de consolider les liens et de motiver encore plus ses défenseurs. Constatons qu’il fait tellement bon vivre aux côtés de Deby que l’Ambassadeur de France part et revient, sans compter celui de l’Union Européenne qui sans cesse demande à rester (7ième année, record absolu !). Après les présidents à vie, voici venue l’ère des ambassadeurs à vie. C’est cela aussi la françafrique.


La corruption donne des résultats tangibles, les officiels français et européens se sont mobilisés dans la gestion de l’affaire IBNI pour d’une part, limiter l’indignation internationale et sauver l’image de leur protégé et d’autre part , confier le dossier à la francophonie, un des bras exécutants des magouilles françaises dans le pré carré français, en vue de préparer un classement sans suite du dossier.

 

Dépenser sans compter pour sauver son pouvoir. Obéir et être docile et prêt à rendre toutes sortes de services, et surtout, surtout, ne jamais parler d’intérêt du Tchad, de développement du pays. Idriss Deby connait la leçon par cœur, il la récite tous les matins en prenant sa bouillie préférée. C’est son coté Bongo.

On lui demande d’être franc-maçon pour intégrer un monde de réseaux, gage de maintien au pouvoir. Il le fera sans états d’âme, et d’ailleurs, relevons que selon la presse française, Tom et Timane Erdimi étaient devenus eux-mêmes franc maçons au cours de la même cérémonie. A notre sens, c’était déjà là, le premier jalon qu’ils ont posé vers la conquête du pouvoir, Deby ne l’avait certainement pas compris à l’époque.

 

IDRISS DEBY ET HISSEIN HABRE


Il est intéressant de relever certaines attitudes d’Idriss DEBY vis-à-vis de HH, un homme qu’il a trahi. On peut réécrire l’histoire dans tous les sens qu’on veut, une constante demeure, le traitre c’est lui ! Et comme on dit au Tchad, « On a peur que de ce que l’on a fait », d’où sa stratégie d’élimination de tout concurrent potentiel.  A titre de comparaison, du jour où il a pris le pouvoir, HH n’a jamais prononcé un mot sur son prédécesseur le Général Malloum ni chercher à lui créer des problèmes jusqu’à son départ.


Idriss DEBY et ses parrains libyens et français ont besoin sans cesse d’accuser HH de tous les maux de la terre pour que leur poulain puisse exister et surtout pour éternellement faire diversion et mettre un voile sur leurs ignominies, leurs nombreuses carences et sur leurs échecs cuisants dans tous les domaines : économique (le Tchad, dernier du peloton), politique (démocratie de pacotille, absence de liberté d’expression, élections frauduleuses, absence de liberté de création de vrais partis politiques d’opposition); échec de la politique de réconciliation nationale, l’existence d’une paix achetée ou échangée avec le Soudan ne signifie en aucun cas que la paix règne désormais dans le cœur des Tchadiens.


Entretenir, organiser et financer des attaques contre une personne pendant 20 ans, prouve à suffisance que la politique de l’autruche est un doux refuge pour beaucoup. Le document « Tchad, Eden des Rapaces » a été écrit par des cadres qui sont au Tchad, qui témoignent sur les réalités qu’ils vivent. Réalité crue qui normalement devrait servir de catalyseur pour les Tchadiens en vue de se dresser contre ce système Deby. Mais, les parrains sont là pour organiser la diversion, pour la financer, pour camoufler la face hideuse d’un régime impopulaire et criminel.


Quelques jours après son arrivée au pouvoir, Deby déclara sur RFI : « je suis heureux d’avoir retrouvé vivants tous nos éléments faits prisonniers. » On assistera par la suite aux délires mensongers de toutes sortes qu’il a eu à sortir comme pour combler un mal être très fréquent chez les traitres.


On peut trouver là l’explication de la mise à l’écart de nombreuses personnalités du régime de HH qui le connaissent bien. N’est-ce pas Kassiré qui disait « Idriss DEBY est le plus mauvais élève de HH ». Calomniez HH pour pouvoir exister, totalement incapable de se construire après 20 ans de pouvoir ; il nous parle de renaissance, de l’an 1 de la renaissance du Tchad !  C’est reconnaître que pendant 20 ans, Deby et sa clique ont mis en cendres le pays. Peut-on renaitre de ses cendres ? Tel le phénix, cet oiseau imaginaire.


20 ans après le départ de HH du pouvoir, ID vit toujours dans la même névrose, incapable de rassembler les Tchadiens et de développer le pays. Il a offert plusieurs centaines de milliards à Abdoulaye Wade et à son équipe, leur octroyant toutes sortes de marchés dans le cadre des infrastructures, pour que ceux-ci continuent à créer des problèmes à HH. Sacrifiant ainsi les intérêts nationaux au profit de ses propres peurs. Manifestement lui et ses parrains ont toujours peur de HH .


HH ne vivait pas dans la hantise d’éliminer tous les gens qui étaient susceptibles de le remplacer. Il avait une ambition pour son pays et essayait d’y travailler. Idriss Deby, en revanche, est une espèce de pantin mis en place par la Libye et la France pour servir leurs intérêts avant tout.

 

Par rapport à la Libye, à Kadhafi, il en a une peur bleue. Tout faire pour ne pas déplaire à Khaddafi et surtout exaucer ses souhaits. Il va sans dire qu’aujourd’hui, après avoir œuvré pendant 20 ans à le maintenir au pouvoir, en aidant, à l’élimination de toutes les rebellions soit par des ralliements achetés, soit par des négociations qui se sont révélés être des traquenards (assassinats d’Abbas Koty, de Youssouf Togoimi , fuite forcée de Mahamat Nour , ralliement de responsables en rébellion et de Goukouni Weddeye.), Idriss Deby peut-il, sans faire rire, parler de souveraineté, quand la paix intérieure de son régime est assurée par la Libye. Pendant 20 ans, Khaddafi s’est investi personnellement et financièrement pour le maintenir au pouvoir. Pourquoi ? Et quel en est le coût ? Quelle est la contrepartie attendue par Khaddafi ? Pour Khaddafi, maintenir Deby au pouvoir est important, car, il lui faut préserver coûte que coûte tous les jalons qu’il a posés dans le cadre d’une transformation radicale du Tchad. En 20 ans, Kadhafi a beaucoup progressé, islamisation et arabisation au forceps largement financées par lui. Aujourd’hui, une seconde phase est amorcée par la main mise sur les terres du Sud, sur la Cotontchad , sur certaines sociétés ; le retour de Goukouni participe aussi de ce coup d’accélérateur. Bien sûr, on pérore quotidiennement sur la laïcité du Tchad alors que beaucoup d’actes sont posés, visant clairement à limiter la liberté religieuse. Le fait qu’on éprouve le besoin de clamer sans arrêt la laïcité de l’Etat tchadien prouve à suffisance qu’il y a problème.


Aujourd’hui, les dés sont jetés avec des moyens extraordinaires, une classe politique partagée entre démission et participation active pour permettre l’aboutissement du projet libyen, car, lui assurant le pouvoir et d’énormes privilèges à moindres frais et pour longtemps. Est- ce un hasard, si aujourd’hui, tout autour de Deby à des postes sensibles, on retrouve tous les hommes liges de la Libye, ceux qui ont défendu au prix de la vie de milliers de Tchadiens l’allégeance à Khaddafi. Beaucoup de Tchadiens croient que leur salut viendra de la France, que celle-ci ne laissera pas la transformation du Tchad s’opérer sous ses yeux. C’est pourtant déjà fait, les autorités françaises d’aujourd’hui ont changé, le devenir des peuples n’est plus une préoccupation majeure, si tant est qu’il l’a jamais été ; seuls les marchés l’intéressent pour maintenir la croissance de son économie. On peut dire qu’aujourd’hui le partage du Tchad entre la Libye et la France apparait très clairement. Les entreprises françaises font main basse sur l’essentiel des ressources financières, tous les secteurs où il ne faut réaliser aucun investissement, le reste est à Khaddafi, qui peut à sa guise modeler notre pays tant sur le plan culturel, social qu’économique et la France s’en fout royalement, et c’est tellement vrai que toutes ces mutations au forceps sont habilement voilées et camouflées par la formidable diversion que constitue l’affaire HH largement financée par la Libye et la France.


20 ans après le départ de HH du pouvoir, on peut dire que OUI, le Tchad a changé, exactement comme l’ont voulu ceux qui ont organisé le départ de HH. Bien sûr, les leçons de la raclée historique reçue ont bien été retenues, et c’est pourquoi les méthodes devaient changer pour que la Libye puisse atteindre ses objectifs.


20 ans après, deux hommes Idriss DEBY et Goukouni WEDDEYE se trouvent réunis autour d’un dénominateur commun : leur allégeance à Khaddafi. Goukouni a été le cheval de Troie que Khaddafi a utilisé pour sa première offensive sur le Tchad ; fidèle allié et serviteur obéissant, il est toujours et demeure aujourd’hui encore, au service de la Libye. Son retour aux côtés de Deby a été voulu et organisé par Khaddafi. Idriss DEBY, quant à lui, a permis, par sa traitrise, à Khaddafi de renverser son plus grand ennemi sur terre. Deby, fidèle obligé de la Libye, lui doit tout et, à son tour, il a permis et contribue à la transformation du Tchad selon la vision de Khaddafi  sur tous les plans. Les 2 plus grands serviteurs de la Libye se trouvent, aujourd’hui, réunis pour accélérer le déroulement des phases à venir. Goukouni n’est guère dépaysé, il retrouve tous ses anciens potes autour de Deby, un plus pour lui. Qui sera celui qui va mettre la touche finale, dans un avenir pas très lointain, à  « l’espace vital de la Libye, ce territoire qui regorge d’eau, denrée inestimable et qui manquera très bientôt à la grande Jamahiriya  » selon le livre vert de Khaddafi ? L’adhésion très prochaine du Tchad à la Ligue Arabe confirmera ce que l’on peut appeler le virage vers un autre Tchad façonné par la Libye, la renaissance du Tchad  ? L’ambassadeur de la Libye au Tchad M GRENE Saleh Grène a récemment déclaré : « Le Tchad n’est pas un pays négro –africain. Plus de 85% de sa population est arabe et non négro africaine. » Cette affirmation fausse démontre l’assurance des autorités Libyennes quant à leurs capacités aujourd’hui à concrétiser leur domination sur le Tchad. L’Autre grand projet de Kaddafi est d’acheter la ville de Faya Largeau pour la transformer en une grande ferme agricole et orienter ses réalisations vers la satisfaction des besoins de la Libye. C’est pourquoi, les populations seront déplacées hors de l’oasis qui regorge d’eau vers le désert où une autre ville sera « construite », l’édification d’une nouvelle ville a déjà été annoncée par Deby, le projet a été présenté comme s’inscrivant dans les projets du « fou constructeur » pour s’exprimer comme Constant Némale, patron d’Africa 24 ; la face cachée de l’iceberg relève encore du secret d’état.


Les tchadiens comprendront mieux pourquoi Idriss Deby et son parrain Khaddafi s’intéressent à semer la division entre les groupes ethniques dans cette région en s’appuyant sur ceux qui travaillent dans les plantations pour en faire demain les ouvriers de la grande ferme que deviendrait la ville de Faya laquelle changera de nom à cet effet. La division des populations rendrait plus facile la vente de Faya à la Libye.


Devant la montagne de problèmes de toutes sortes qui interpellent quotidiennement les tchadiens dans leur globalité, une partie de la presse tchadienne financée et équipée par l’un des parrains de Deby, se réfugie dans l’affaire HH pour d’une part, masquer leur corruption mais aussi leur fuite en avant devant les questions brûlantes qui les interpellent. La fin de l’affaire HH, signifierait pour eux le retour sur terre ….tant redouté.


Pour terminer ce portrait par une note moins déprimante, faisons la remarque suivante : Idriss Deby a accompli le pèlerinage à la Mecque au tout début de son règne, mais par une alchimie mystérieuse et extraordinaire, personne n’a jamais entendu quelqu’un dire « El Hadj Idriss Deby ». La greffe n’a pas pris, il y a des faits qui valent mille discours, et il est vrai aussi que les voies du TOUT PUISSANT sont impénétrables.


Pour compléter ce portrait, nous avons confié à deux graphologues (un européen et un africain), une lettre écrite par Deby afin qu’il nous décrypte le personnage. Une fois, Le travail achevé, nous vous ferons connaitre leurs conclusions. La comparaison sera très intéressante.


Prochain portrait : Goukouni WEDDEYE

 

 

 
Nombre de lecture: 18421
Imprimer Imprimer Haut de page
 

FICHE SIGNALÉTIQUE DU TCHAD

La spéciale de ZoomTchad

IMAGES DU TCHAD

min_tchad2.jpg voyage-tchad-1.jpg montagn3.jpg tchad-2.jpg terre-tchad-riviere-chari.jpg ounianga_kebir1.jpg formation_tchad_071.jpg danse tchad1.jpg montguera.jpg chevalierstchad.jpg

VIDEOS

MUSIQUE ET AUDIO

STATISTIQUES